Situé à 35 km de Lafkos, le village perché de Trikéri a, preuve supplémentaire de la diversité du Pélion, toutes les caractéristiques d’un village insulaire. Il a été fondé au du début du XVIIème siècle, quand les habitants de l’île de Trikéri, lassés d’être la cible des pirates, ont décidé de regagner la sécurité du continent.

La circulation de véhicules motorisés est interdite dans le village, dont la visite s’effectue à pied. Monuments dignes d’intérêt : les églises d’Agios Athanassios et d’Agia Triada (laquelle abrite un trône attribué à Napoléon !), les maisons de maîtres des anciens « capitaines », biens conservés et disséminés tout au long des étroits kalderimi du village, et, bien évidemment, la place du village, à l’ombre rafraîchissante, avec ses cafés et ses tavernes spécialisées dans les grillades.

Le port de Trikéri est Agia Kyriaki. Ce petit village de pêcheurs, situé à 5 km en contrebas, abrite à l’année des dizaines de caïques, un chantier naval, et l’une des flottes de bateaux de pêche les plus nombreuses de toute la Grèce continentale. Les quais sont occupés par de nombreuses tavernes de poisson, et les ruelles du village dégagent une atmosphère tout à fait insulaire. Palio Trikéri est une petite île sans véhicules, dotée de quelques habitations charmantes et des petites criques tranquilles. Elle est dominée, à son sommet, par l’accueillant monastère de la Vierge. On peut rejoindre l’île en caïque depuis Alogoporos, en à peine 15 minutes.

Les plages de Prasini Ammos, Afekta, Agios Georgios sont, elles, à une demi-heure de marche de Trikéri. Les randonneurs peuvent emprunter le sentier Trikéri – Agia Kyriaki, l’un des rares kalderimi à avoir été déclaré comme « prioritaire » par l’organisme chargé de la conservation du patrimoine national. Compter 45 minutes de marche.

Depuis Lafkos, 50 minutes sont nécessaires (40 km) pour atteindre Alogoporos. Excursion prévue sur Palio Trikéri pour une baignade et une visite du monastère. Déjeuner à Agia Kyriaki et balade digestive dans le village de Trikéri. Sur la route, à 18 km de Lafkos, arrêt par Tzasteni, un magnifique hameau construit les pieds dans l’eau, connu des photographes du monde entier. Un lieu très pittoresque dont vous admirerez la grande sérénité et les jeux de couleurs, d’une rare pureté, dignes d’un tableau à la beauté indépassable.

  

RENSEIGNEMENTS: http://walking-pilion.blogspot.gr/2011/10/blog-post_26.html