Le village de Lafkos se trouve sur les pentes du Sud-Pélion, à 310 mètres d’altitude.  Son histoire, riche en coutumes et en traditions, commence autour de la fin du XVème siècle. Il existe plusieurs explications quant à l’origine de son nom : l’une d’elles suggère qu’il viendrait du mot « glafkos », qui signifie pur et lumineux, comme l’est l’horizon vu depuis Lafkos. Il est situé à 48km de Volos, et l’accès y est aisé. Construit sur un versant relativement abrupt, il bénéficie d’une situation avantageuse, surplombant le golfe de
Milina, les îlots déserts qui lui font face, ainsi que l’entrée étroite du golfe pagassétique.

Unknown-3

A Lafkos, la circulation de véhicules motorisés est interdite, puisqu’ont été conservés tels quels les chemins de kalderimi sillonnant entre les vieilles maisons.

Vous devrez vous garer dans l’un des trois parkings municipaux, et traverser à pied les différents quartiers du village, loin de la route départementale et du regard des passants pressés. Vous serez alors surpris de constater à quel point Lafkos est un beau village, pittoresque et superbement conservé. Une grande partie des maisons ont été achetées par des résidents étrangers, qui les ont rénovées en veillant scrupuleusement à respecter le style architectural traditionnel.

Dès vos premières minutes sur place, vous serez interpellé par la verdure des montagnes environnantes, la pureté de l’oxygène, le sourire des gens. Le village est un point de départ idéal pour de nombreuses balades, en compagnie des bonnes odeurs de la nature, et de celles s’échappant des cuisines des particuliers. Au hasard des kalderimi pavés de pierres, vous tomberez sur d’imposantes maisons de maîtres, ainsi que de vieilles fontaines. Par ailleurs, un grand de nombre de sentiers relient Lafkos aux villages voisins.

La combinaison idéale entre mer et montagne, la splendeurde la nature environnante, revêtue d’une couleur différente à chaque saison, les eaux cristallines et les kalderimi en pierre: tout contribue à faire de Lafkos une destination idyllique, et ce tout au long de l’année.

Unknown-7

Autour des dalles de la place du village, l’une des plus grandes du Pélion, abritée par des platanes et des cyprès immenses, on trouve l’Hôtel de ville, ainsi que les tables et chaises de quelques tavernes et cafés. C’est à partir d’ici que se déploie tout le réseau de ruelles conduisant aux quartiers résidentiels traditionnels.

La place est dominée par une basilique dédiée à la Nativité de Marie (XIXème siècle). Le musée, située juste à côté, héberge les sculptures en marbre blanc local du peintre et sculpteur Thanassis Fabas. En descendant le kalderimi du marché vous découvrirez les petites échoppes de Lafkos, ses vendeurs d’épices, sa boulangerie traditionnelle, ses vieux cafés.

Comment s’explique donc l’afflux, ces dernières années, de visiteurs et d’artistes étrangers venus acheter et remettre en état de nombreuses maisons en pierre du village? Qu’a-t-il de si particulier?

La réponse est simple: il est magnifique, avec ses cours fleuries, ses chemins de pierre ancestraux, et engageants, son air frais, sa verdure à perte de vue, et sa vue plongeante sur la mer. Un village qui mérite non seulement le détour, mais d’être visité de fond en comble.

ΣΗΜΕΙΑ ΕΝΔΙΑΦΕΡΟΝΤΟΣ ΞΥΛΟΦΟΥΡΝΟΣ

Commerces et services

Le village compte trois mini-markets, une boulangerie à feu de bois construite en 1904, sur des plans de De Chirico, cinq tavernes préparant chacune leurs spécialités (soupe de pois chiches, « bobari », « batzina », saucisse de pays, boulettes à l’origan, etc), un café traditionnel, l’un des plus anciens du pays, en activité depuis 1785, ou encore un bar servant quelques plats froids en soirée.

On trouve des pharmacies dans les villages voisins de Promiri (à 6km), Milina (à 5km) et Argalasti (9km), ainsi qu’un centre de soins et un distributeur automatique (ATM) à Argalasti (9km).

ΣΗΜΕΙΑ ΕΝΔΙΑΦΕΡΟΝΤΟΣ ΠΑΡΑΔΟΣ ΚΑΦΕΝΕΙΟ 1

ΣΗΜΕΙΑ ΕΝΔΙΑΦΕΡΟΝΤΟΣ ΠΑΡΑΔΟΣ ΚΑΦΕΝΕΙΟ 2
More Info: « Discover Pelio »